« Mauvaises Nouvelles », tranches de vie et humour noir pour le premier livre du rappeur STICK

« Mauvaises Nouvelles », tranches de vie et humour noir pour le premier livre du rappeur STICK

Découvrez le premier livre de ce rappeur à la plume aiguisée et plongez dans un univers fait de drôles de banalités et d’une bonne dose d’humour noir

STICK, originaire de la ville de Toulouse et acteur de la scène rap underground, a décidé de publier un recueil de nouvelles intitulé « Mauvaises Nouvelles » et nous dévoile ainsi une autre facette de son talent.
Comme son nom l’indique, « Mauvaises Nouvelles » contient tout sauf des bonnes nouvelles. Des petites histoires, pas souvent gaies, sur des ados qui tuent le temps, un vieux garçon tenté par un relooking, deux copains qui voyagent, un écrivain célèbre en pleine promotion, une demoiselle au réveil… et d’autres personnages bas en couleur, piégés dans un quotidien parfois banal, parfois sombre ou parfois brutal.
18 nouvelles qui parlent de tout, de rien, mais surtout de rien. Du macabre, de l’amour, des gros mots et des fautes d’orthographes. À la rédaction, on adore et si vous voulez choper un exemplaire c’est par ici que ça se passe : Boutique CMF Records.

Plus d’infos : Boutique CMF Records | Facebook | Twitter

Voici un petit extrait d’une des nouvelles :

« – Alors, cette résolution ?
Elle est dans la salle de bains, en train de se faire un masque qui pue. J’ai passé le pire nouvel an de ma vie je crois. On est arrivé chez Jacky et Michelle (ce n’est pas une blague, les parents de Marion s’appellent Jacques et Michelle. Ils ne voient pas ce que ça a de drôle, ils disent.) vers 18h, le soir du 31.
Michelle avait fait un brushing, elle empestait la laque on se serait cru en 1992. Jacky regardait un classement-bêtisier sur TF1, en picorant des cacahuètes sur la table basse.
Sylvain et Mélanie étaient déjà là, avec leurs 2 connards de chiards : Léon et Léa, qui courraient autour de la table de la salle à manger en hurlant des trucs incompréhensibles.
Le grand-père à moitié aveugle et sourd était déjà assis en bout de table, presque mort. Les jumeaux lui avaient mis un de ces chapeaux pointus en carton sur le crâne, et l’élastique semblait révéler un triple menton au vieux. Marion avait mis sa robe noire Zara qu’elle portait aussi aux enterrements. Ses bourrelets ressortaient méchamment.J’avais mis ma chemise Eden Park que Jacky et Michelle m’avaient offert à Noël de l’année précédente.
Cette année, j’avais eu un polo Serge Blanco »

Découvrez aussi l’univers musical de STICK à travers deux de ses clips :

 

A voir aussi : Les 12 séries les plus attendues en 2017 !