John Milk et le groove infernal de When I Get Down

John Milk et le groove infernal de When I Get Down

John Milk revient avec un second album Paris Show Some Love qui fait la part belle au meilleur du R’N’B moderne et à d’imparables singles.

John Milk sort un nouveau tube : When I Get Down

Fini l’élégante soul vintage digne de Stax et Motown, John Milk inflitre le monde du R’N’B avec un nouvel album qui est une franche réussite, à la mesure du premier single When I Get Down, dans lequel on le voit danser avec une poupée gonflable et imaginer une chorégraphie avec sa batte de base ball et son clavier. Avec son nouvel opus à paraître le 24 mars, John Milk ose un grand virage musical qui associe beatmaking, électro et hip hop pour faire de « Paris show some love » un disque de funk moderne qui pourrait séduire les amateurs de Childish Gambino en effectuant une sorte de synthèse des musiques allant de Prince et J Dilla.
Résolument rétrofuturiste, il a enregistré les onze titres en mélangeant enregistreurs à bande et technologie d’aujourd’hui.

Plus d’infos : Site Web | Facebook | Twitter